Orange amère

Orange amère

Ann Patchett

Actes Sud

  • 15 mars 2019

    Albert Cousins s'incruste au baptême de Franny âgée de quelques mois pour échapper à sa femme et à ses enfants sous prétexte que le père est une connaissance éloignée de son travail. Quelques verres de gin plus tard, il tombe amoureux de la maîtresse de maison Beverly. Bert et elle quittent leur conjoint respectif et s’installent en Virginie avec les deux filles de Beverly. Les quatre enfants de Bert viennent leur rendre visite durant les vacances. Mais comme Bert n'a pas trop la fibre paternelle et que Beverly supporte assez mal d’avoir avoir à gérer ses beaux-enfants en plus des siens, ils s'occupent tous les six comme ils le peuvent.

    Des années plus tard, on retrouve Franny qui a abandonné ses études en fac de droit et qui est barmaid. Un soir de service, elle voit arriver Leon Posen, un romancier reconnu, qui n'a rien publié depuis longtemps. De fil en aiguille, ou plutôt de chaussures en whisky (lisez le roman et vous comprendrez), Franny devient sa maîtresse. Mais surtout, elle lui a raconté l’histoire des deux familles dont il a écrit un livre au succès retentissant. Même si Bert et Beverly se sont séparés, certains des enfants de cette famille recomposée sont restés en contact. Tous ont été marqués par la mort accidentelle d'un des enfants de Bert survenue quand ils étaient enfants.
    Distillant au fur et à mesure des éléments de l’histoire, Ann Patchett nous embarque dans un roman non linéaire dans le temps, sur plusieurs dizaines d'années. Si l'on suit principalement Franny, l’angle de narration permet de suivre également les autres personnages.

    Des deux couples défaits et de leurs enfants, l’auteure se focalise sur les liens entre les enfants. L'amertume, l'incompréhensions, la solitude ou les regrets mais aussi la recherche d'une construction identitaire ont jalonné les parcours.
    Et sous des airs faussement légers, ce roman est bien plus profond qu'il n'y paraît.
    Exploitant les thèmes de la famille et des relations entres frères et soeurs, c’est relevé avec des touches d'humour et d'ironie désabusée, la construction est épatante et je me suis régalée !

    "Vous n'avez jamais eu envie d'être écrivain?
    - Non, dit-elle, et sinon elle le lui aurait dit. J'ai toujours voulu être une lectrice."

    https://claraetlesmots.blogspot.com/2019/03/ann-patchett-orange-amere.html


  • par (Libraire)
    21 février 2019

    famille je te hais

    Grande chronique familiale américaine, Orange amère s'inscrit dans la pure tradition des romans qui racontent comment le destin d'une famille banale bascule dans le tragique.
    Albert s'invite au baptême de la fille d'une connaissance par ennui et besoin d'échapper à sa vie propre vie familiale mais il tombe amoureux de la maîtresse de maison....
    S'ensuit un chassé-croisé amoureux et familial avant que chacun ne puisse trouver sa place au sein de cette famille recomposée de six enfants. Parmi eux, Frances dit Franny va raconter cette famille chaotique et hors norme à son amant, écrivain en mal d'inspiration qui va s'en emparer pour en faire un best-seller.....
    Un roman fleuve qui coure sur plusieurs générations aux personnages attachants.


  • par (Libraire)
    18 février 2019

    Un très bon moment de lecture

    Il y a d’abord deux couples ayant chacun des enfants, puis une histoire d’adultère, puis une famille recomposée. Il y a des enfants livrés à eux-mêmes, un drame, des erreurs de parcours.
    Tout cela a l’air assez classique mais Ann Patchett est une conteuse hors-pair et dès les premières pages de ce roman, on sait que l’on ne pourra pas le lâcher.
    Un très bon moment de lecture !


  • par (Libraire)
    29 janvier 2019

    Doux-amère

    Le très beau portrait d'une famille un peu ""décomposée", tout en contrastes, aussi âpre que lumineux !
    J'adore !
    Sophie


  • par (Libraire)
    25 janvier 2019

    Des années 1960 à aujourd'hui, voici l'histoire de Bert et Beverly et surtout des 6 enfants de leur famille recomposée. Malgré toutes les difficultés rencontrées et grâce à des moments de bonheur, un lien indéfectible se crée entre les enfants. Un formidable roman choral dans lequel on s'attache à tous les personnages et que l'on n'a pas envie de quitter! Gros coup de cœur!
    Valérie


  • par (Libraire)
    22 janvier 2019

    famille je te hais

    Grande chronique familiale américaine, Orange amère s'inscrit dans la pure tradition des romans qui racontent comment le destin d'une famille banale bascule dans le tragique.
    Albert s'invite au baptême de la fille d'une connaissance par ennui et besoin d'échapper à sa vie propre vie familiale mais il tombe amoureux de la maîtresse de maison....
    S'ensuit un chassé croisé amoureux et familial avant que chacun ne puisse trouver sa place au sein de cette famille recomposée de six enfants. Parmi eux, Frances dit Franny va raconter cette famille chaotique et hors norme à son amant, écrivain en mal d'inspiration qui va s'en emparer pour en faire un best-seller.....
    Un roman fleuve qui courent sur plusieurs générations aux personnages attachants.


  • par (Libraire)
    16 janvier 2019

    Ann Patchett à travers ce roman enthousiaste et enlevé, revient avec tendresse, humour et malice sur le thème de l'enfance et de la famille. Que dire de plus qui n'aurait jamais été dit?
    Elle pose avec habileté la question du lien, du souvenir, de la culpabilité au rythme d'une intrigue pleine de charme.
    On sourit, on rit on pleure mais surtout on en redemande...
    Alors n'attendez plus et laissez vous tenter.