Par le feu

Par le feu

Will Hill

Casterman

  • 11 mai 2019

    Impitoyable,
    Cruel,
    Sidérant,
    Révoltant.
    Une lecture INCONTOURNABLE !
    Charlotte, Mémoire 7


  • par (Libraire)
    6 mars 2019

    A partir de 15 ans

    Moonbeam vit à la Base avec le père John, ses frères et ses Sœurs depuis qu’elle est toute petite. Son quotidien vole en éclats lorsque la Base est envahie par des Agents du gouvernement et qu’un incendie ravage tout ce qu’elle a jamais connu. Seule face à ses peurs et tiraillée par un macabre secret, Moonbeam va tenter de se reconstruire avec l’aide d’un psy maniaque et d’un Agent du FBI un peu trop fière qu’elle se rebelle.
    Avec ce roman on plonge dans le quotidien d’une secte et de ses abus à travers les yeux d’une adolescente endoctrinée depuis son plus jeune âge. Une lecture souvent douloureuse et surtout extraordinaire.
    Marine


  • 1 mars 2019

    Conseillé par la Librairie Sorcière Autrement Dit à Dijon

    Moonbeam est encerclée par le feu qui dévore tout ce qui constituait son monde jusqu’alors, celui de la Légion du Seigneur. Le massacre va culminer dans une «bataille finale» avec les forces de l’ordre, ourdie par le père John, prophète autoproclamé qui règne sur cette secte barricadée depuis des années en plein désert texan. L’adolescente a grandi dans la violence d’une dérive mortifère: endoctrinement, culte du chef, peur du Dehors, estime de soi anéantie... S’inspirant de la tragédie de Waco, qui fut le théâtre du suicide collectif d'un groupuscule religieux, Will Hill a voulu comprendre le point de vue de jeunes survivants et construit son roman en se focalisant sur le chemin incertain de leur résilience, dont Moonbeam est la narratrice. En alternance, nous plongeons en apnée dans le récit au présent de son AVANT (le quotidien perverti de la secte et la manière dont elle y «construit» sa vie et y réagit) et de son APRÈS (prise en charge par une unité médicale). L’écoute empathique d’un agent du FBI et d’un psychiatre vont permettre cette anamnèse palpitante de bout en bout, n’épargnant aucune confrontation ni responsabilité. Alors que fake news et dévoiements religieux sont en expansion, ce roman illustre combien le libre arbitre est le fondement de la dignité. — Librairie Sorcière Autrement Dit à Dijon