• 7 mai 2019

    Le nouveau maître du genre

    Il y a eu Patrick O'Brian et son Jack Aubrey, Forester et son Hornblower, Alexander Kent (décédé il y a 2 ans) et son Richard Bolitho, et celui qui prend "la relève de quart" c'est Fabien Clauw avec Gilles Belmonte. On note une admiration avouée pour Patrick O'Brian. C'est magistral. Quel souffle ! Quel style ! Quelle maîtrise ! Le troisième tome des aventures de cet officier de marine offre la même excellence et la même vigueur que les précédents, voire les dépasse. Pour l'instant on s'arrête en 1801, il y aura bien des aventures d'ici là mais on a hâte de voir comment l'auteur va traiter Trafalgar. Passionnant. Indispensable.