Wilder Girls

Wilder Girls

Rory Power

Robert Laffont

  • 15 septembre 2020

    Une tension continue dans une atmosphère crue et oppressante. Un régal pour les fans du genre !
    Mais attention : âmes sensibles s'abstenir !!
    A partir de 13 ans
    Margot


  • par (Libraire)
    15 avril 2020

    Féroce

    Sur l'île de Raxter, au large des États-Unis, des adolescentes et leurs profs se retrouvent coupées du reste du monde depuis qu'un virus inconnu s'est emparé de l'île, modifiant tour à tour la nature et ses résidents, animaux et humains. Retranchées dans leur école, elles s'organisent pour survivre, en attentant qu'un remède arrive du continent.
    Jusque là, on pourrait se dire que c'est du déjà-vu, voire du réchauffé. Sauf que dès les premières pages, que dis-je, dès les premières lignes, vous savez que vous avez affaire à quelque chose de différent. Le style de l'auteure est unique. C'est glaçant. Une économie du verbe pour être au plus proche de l'action et des personnages. Je n'ai pas trouvé un seul stéréotype, pas une seule phrase bateau. Pas une seule fois en 450 pages. C'est une véritable prouesse.
    Et c'est dans cette narration presque chirurgicale, dans ces silences et ces ellipses que se développent les émotions et les sentiments des personnages principaux : Hetty, Byatt et Reese. Des sentiments, pas du sentimentalisme. D'ailleurs il y a pas le temps pour le sentimentalisme. On rentre dans le récit brusquement, car c'est de la même manière que tout a basculé pour les filles de Raxter. Et je vous assure que personne ne sortira indemne de cette lecture. J'ai eu l'impression de regarder un film de survie sans musique de fond et sans générique. Pas de superflu, pas de filtre. Rien que vous, les filles, et l'île de Raxter qui semble vouloir tout posséder. Personne pour vous prendre par la main pour vous expliquer les choses, et sûrement pas l'auteure, qui a réussi à s'effacer totalement pour rendre ses personnages tellement vivants et familiers.
    Exceptionnel, unique, féroce.


  • par (Libraire)
    1 avril 2020

    Sombre mais combatif

    Une magnifique couverture, pour un titre véritablement sombre. Sur une île se trouve un pensionnat de jeunes filles dont toutes les élèves ont attrapé un étrange virus qui les fait muter de diverses manières, quand cela ne les tue pas. Peu d'adultes ont survécu. Les conditions de ravitaillement de l'armée les laissent quasiment livrées à elles-mêmes. Étrange et dérangeant à la fois, surtout par temps de confinement, une histoire parfaitement rendue, racontée par deux jeunes femmes.


  • par (Libraire)
    24 février 2020

    Un livre atypique, une véritable expérience de lecture !

    Hetty, Byatt et Reese sont toutes les trois scolarisées à Raxter, une école sur une île perdue, loin de tout, surtout depuis que la Tox, une maladie inconnue qui entraîne d'affreuses mutations chez les élèves et tue les professeures, sévit sur l’île. Hetty est persuadée que cette quarantaine prendra fin un jour, mais elle est loin de se douter qu’elle n’a vu que la partie émergée de l’iceberg…

    C’est un roman atypique, qui sort des sentiers battus, nous déroute et nous trouble au plus haut point. Le lecteur est marqué au fer rouge par cette histoire, cette écriture, ces héroïnes et cette ambiance. GROS COUP DE CŒUR !

    Pour jeunes adultes.

    Marine