Mon garçon

Mon garçon

Xavier de Moulins

Flammarion

  • par (Libraire)
    9 mars 2021

    Si notre besoin de consolation peut parfois sembler impossible à rassasier, Xavier de Moulins, dans ce nouveau roman, nous démontre qu'il n'en est rien et que la parole, l'échange et l'écoute nourris d'amour indéfectible supplantent la douleur et le chagrin.
    Vincent, père divorcé de Florence revient en urgence du Canada car leur fils Marcus a eu un accident de scooter. Cela fait deux ans qu'ils ne se sont pas vus. Il arrive à l’hôpital et embarque son ado pour un road trip vers la Camargue, lieu de sa future convalescence. Très vite Vincent comprend que l'accident n'en était pas vraiment un mais que Marcus est bien plutôt dévasté par un chagrin d'amour, celui qui donne envie de quitter la vie. Alors, petit à petit, Vincent se livre, se confie sur les douleurs qu'il a vécues au même age, sur ces mêmes failles qui ont pu le mettre à terre. Dans une atmosphère extrêmement sensible, émouvante le père réapprivoise par ses mots, sa confidence, la transmission de son vécu, son enfant, réinstaure la confiance, réaffirme le lien et...c'est juste beau et touchant. Grandir et apprendre à s'aimer est l'histoire de toute une vie, un chemin moins tortueux lorsque l' ancrage est véritable et présent...


  • par (Libraire)
    30 janvier 2021

    L'histoire d'un homme et surtout d'un père, qui a la suite de sa rupture part s'installer au Canada. Celui-ci revient lorsque son fils maintenant devenu adolescent a un accident de scooter. Père et Fils vont alors se retrouver mais le temps à passer, comment retrouver les liens qu'ils craignent perdus ? Le portrait de cet homme, ce mari, ce père, souvent maladroit qui va devoir affronter et accepter son passé, sa relation avec son propre père pour pouvoir avancer avec son fils. Un fils qui souffre de la fin de son premier amour. Et si c'était ce qui allait les rapprocher, l'amour, le premier amour ?
    Une histoire émouvante, sublimer par la plume de Xavier de Moulins. Solène.


  • par (Libraire)
    16 janvier 2021

    Conseillé par Stéphanie

    "Mon garçon".
    L'association de ce possessif et de ce nom sous-entend quelque chose de tendre, un peu de fierté aussi, quand on l'imagine prononcé par un père. On imagine aussi une main paternelle posée sur une épaule pour accompagner un conseil ou une confidence.
    "Mon garçon", c'est effectivement une main timide mais bienveillante posée sur l'épaule d'un adolescent égaré. Et dans un geste d'amour maladroit, on sent cette main qui sert cette épaule.
    Vincent s'est expatrié au Canada suite à son divorce. Abandonnant son fils adolescent, trop perdu en lui-même pour assurer son rôle de père. Et puis il y a ce message téléphonique de Florence, son ex-femme, pour le prévenir que leur fils Marcus s'est grièvement blessé dans un accident de scooter. Vincent retourne donc au chevet de son fils, en phase de devenir un homme désormais, et découvre que son enfant a le coeur brisé par une histoire d'amour.
    Le temps d'un trajet en voiture, dans un bruyant silence, Vincent s'adresse intérieurement à son fils en remontant le fil de ses propres histoires d'amour. C'est juste, pudique et très touchant.


  • par (Libraire)
    15 janvier 2021

    Transmission

    Mon garçon, c’est l’histoire d’un homme qui devient un père.
    Celle d’un fils qui est tombé amoureux, amoureux comme son père l’a été à son âge.
    Le divorce des parents a mis de la distance entre le père et le fils mais un accident va les réunir.
    Dans ce roman l’auteur nous emmène dans l’introspection du père, pendant un voyage en voiture entre Paris et la Camargue, un voyage avec son fils à qui il aimerait dire tant de choses pour justifier son absence, sa façon d’être et surtout lui montrer que la vie mérite d’être vécue et qu’elle sera pleine d’obstacles qui vont paraître insurmontables.
    C’est une transmission, un ouvrage plein de bon sens, qui aborde la relation père fils et l’adolescence.