Portrait au couteau

Malika Ferdjoukh

Bayard Jeunesse

  • par (Libraire)
    16 mars 2022

    Hiver 1910. Alors que Marie Legay quitte sa séance de pose avec le terrifiant peintre Odilon Voret, la vie de la jeune danseuse s’éteint brusquement.
    Au XXIème siècle, Antonin et Elisabeth, deux étudiants en art, font la connaissance de Flavie, modèle à l’atelier Kolodine. Un détail les interpelle : cinq cicatrices au niveau du cœur ressemblant à des coups de couteau décore la peau de la jeune modèle.
    Que cache Flavie et sa famille ? Que s’est-il passé en cette froide soirée d’hiver 1910 ?

    Impossible de lâche ce petit roman avant d’en atteindre la dernière ligne ! Malika Ferdjoukh nous offre un polar paranormal prenant, où la frontière entre réel et irréel se brouillent pour notre plus grand plaisir. Un bon polar à découvrir dès 13 ans !

    Marine


  • 2 mars 2022

    Un policier adolescent glaçant et déroutant

    Ce roman policier pour adolescents nous plonge au sein de deux temporalités : l’une en 1910, et l’autre à notre époque, mais toutes les deux sont étroitement liées… En 1910, nous suivons Marie Legay, une jeune danseuse classique qui, tous les jeudis, après ses cours de danse, pose pour le peintre Odilon Voret. C’est un homme sombre, intimidant, qui peint au couteau et qui terrifie la jeune femme, mais elle a besoin de ce revenu pour vivre… Ce soir-là, Marie sera assassinée. Une décennie plus tard, deux étudiants en art, Antonin et Elisabeth, remarquent avec stupeur que la jeune fille qui pose pour leur classe de dessin porte au niveau du cœur d’étranges cicatrices, semblables à des coups de couteau. Peu de temps après, Antonin découvre au musée d’Orsay un tableau d’Odilon Voret, représentant une jeune fille assassinée de cinq coups de couteau… La jeune femme a-t-elle un lien avec Marie Legay ? Et qu’est-il réellement arrivé à cette dernière ? Commence alors une dangereuse enquête à travers le temps, qui va mener les trois jeunes gens bien plus loin qu’ils ne le pensaient, jusqu’à la résolution d’un crime…

    Un thriller adolescent parsemé de références artistiques, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin par ses nombreuses révélations et retournements de situations. Hantés par ce mystère, un triangle amoureux d’apprentis artistes tente d’en démêler les secrets et de résoudre ce crime classé sans suite… Son intrigue originale et déroutante nous plonge dans l’épouvante par le biais de cet étrange tableau qui représente, avec un réalisme qui fait froid dans le dos, le portrait d’une jeune femme assassinée. Une narration élégante, une ambiance glaçante, des dialogues malicieux, un récit entre fantastique et policier pour s’émouvoir et frissonner, tout comme l'art sait bien le faire !

    A lire à partir de 13 ans.


  • par (Libraire)
    14 février 2022

    1910, Marie Legay pose pour l'étrange Odilon Voret qui peint au couteau. Un siècle plus tard, Elisabeth et Antonin, étudiants en Beaux-Arts sont troublés par la ressemblance entre Flavie qui pose pour eux et la jeune fille du tableau d'Odilon Voret, assassinée de cinq coups de couteau.

    Antonin, Elisabeth et Flavie vont enquêter, entre passé et présent, sur le mystérieux tableau. Quel est le lien entre Flavie et la jeune fille assassinée du tableau ?
    Une surprenante enquête signée Malika Ferdjoukh.

    À partir de 12 ans,
    Justine