Coups de cœur de la rentrée littéraire !

Coups de cœur de la rentrée littéraire !

La rentrée littéraire est bel et bien là ! Voici une sélection des titres qui nous ont marqués chez Ravy !

L'Arbre-Monde

Cherche Midi

22,00

Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que l'univers : celui de la nature et de nos liens avec elle.

Après des années passées seule dans la forêt à étudier les arbres, la botaniste Pat Westerford en revient avec une découverte sur ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Autour de Pat s’entrelacent les destins de neuf personnes qui peu à peu vont converger vers la Californie, où un séquoia est menacé de destruction.

Au fil d’un récit aux dimensions symphoniques, Richard Powers explore ici le drame écologique et notre égarement dans le monde virtuel. Son écriture généreuse nous rappelle que, hors la nature, notre culture n’est que « ruine de l’âme ».


Le Goût amer de l'abîme
16,95

Caden Bosh était un jeune adolescent comme les autres avant que son cerveau n’en décide autrement. Hallucinations, mondes imaginaires, voix qui lui ordonnent de faire ce qu’il ne veut pas faire… Une lente descente inexorable au cœur de l’abîme le plus profond.
Neal Shusterman nous avait prouvé son talent avec La Faucheuse, roman jeune adulte d’anticipation, et aujourd’hui il nous prouve qu’il peut également faire comprendre aux lecteurs la complexité des maladies mentales. Un roman à lire absolument !
Marine


Moi, ce que j'aime, c'est les monstres
34,90

Un monstre sommeil en chacun de nous...
Monsieur Toussaint Louverture nous étonne sans cesse et nous séduit toujours avec des publications atypiques.
Dans cette BD étrange au dessin fabuleux, la candeur de l'héroïne s'oppose à la turpitude des hommes dans une enquête pleine de rebondissements.
C'est dense, puissant, halluciné, magistral !
Tiphaine


Hôtel Waldheim
19,00

Jeff Valdera se replonge dans son adolescence par le biais de mystérieuses cartes postales représentant un hôtel suisse dans lequel il a séjourné lors de vacances avec sa tante. Ce retour en arrière lui fait voir les évènements de l’époque sous un nouveau jour. Aurait-il été espion à l’insu de son plein gré ? Avec beaucoup d’humour, François Vallejo pose la question du souvenir, de la mémoire sur fond de guerre froide et de manipulation. C’est cocasse, burlesque, drôle !! Coup de cœur !
Valérie


L’hiver du mécontentement
18,00

Thomas Reverdy nous fait vivre le terrible hiver anglais de 1978-79 à travers les personnages de Candice et Jones, 2 jeunes gens victimes de la crise économique et de sa violence. Le roman se lit comme un reportage journalistique sur l’époque et ses répercussions sur la vie quotidienne des anglais, le tout rythmé par une bande son de la pop anglaise des années 1970 (Sex Pistols, The Clash, Joy Division...). Une réussite !
Valérie