Entre nous... au mois d'avril !

Entre nous... au mois d'avril !

Des chuchotements, du mystère, du suspense .. plus aucun doute : notre guide de coups de coeur de polars et romans noirs, est enfin disponible dans notre librairie !

Pour notre plus grande fierté, Hervé Le Corre nous a fait l'honneur d'y écrire un édito inédit et il l'écrit lui-même : quand vous passerez la porte de notre librairie, "nous vous dirons, heureux, émus, emballés, pourquoi vous aimerez le livre que nous vous tendons!"

L'abolition - Le combat de Robert Badinter
17,50

« C’est la mort que vous réclamez. Pas la justice. »

1972. Dans la nuit du 27 au 28 novembre, Robert Badinter, avocat, assiste impuissant à l’exécution par guillotine de son client Roger Bontems. Incapable de se résoudre à l’idée qu’on ait pu mettre à mort celui qui n’a pas tué, il fait de l’abolition de la peine de mort ­- cette sanction qui rend chacun de nous complice d’un assassinat commis par l’État, le combat de sa vie. Quelques années plus tard, c’est Patrick Henry qui est promis à l’échafaud. Qu’importe, si Badinter n’a pas pu sauver l’innocent, il sauvera le monstre. Car ce n’est pas le kidnappeur et meurtrier d’enfant qu’il doit défendre, mais la sanction capitale qu’il doit éradiquer. Le procès de Patrick Henry s’apprête à entrer dans l’histoire comme celui qui verra disparaître la peine de mort en France…

Ce passionnant roman graphique, centré sur deux des procès les plus emblématiques de Robert Badinter puis sur son accession au poste de Garde des sceaux, revient sur un pan essentiel de l’histoire judiciaire française : le combat pour l’abolition de la peine de mort.


Crow

Hugo Roman

19,95

UNE CHASSE À L'HOMME HALETANTE ET SANS PITIÉ DANS LES PAYSAGES SAUVAGES DE L'ALASKA


Papier tue-mouches, D'après la nouvelle de Dashiell Hammett

D'après la nouvelle de Dashiell Hammett

La Table Ronde

29,50

«J'ai choisi Papier tue-mouches à la fin de l'année 1975 parmi une liste de projets de livres qui m'avaient intéressés autrefois (...). Ce qui me plaisait le plus avec Papier tue-mouches, c'est que tout y était un peu miteux, presque ordinaire. Les protagonistes ne sont ni très pauvres, ni très riches, les détectives ne sont pas des surhommes, et du côté des criminels, il n'y a rien d'extravagant non plus. Ça m'intéressait de savoir s'il était possible de raconter l'histoire sur environ 60 à 90 pages en utilisant à chaque fois des dessins en pleine page ou des dessins répartis sur une double page, en ajoutant le moins de texte possible sous les images... Presque sept ans plus tard, voilà où j'en étais : les quelques 60 à 90 pages initialement prévues étaient devenues un livre de 288 pages.» Hans Hillmann.
Hans Hillmann (1925-2014), graphiste et illustrateur allemand, est célèbre pour ses affiches de films. Il a réalisé des illustrations pour des magazines, des maquettes de livres pour Fischer Verlag et enseigné le design graphique à la Hochschule für bildende Kunst de Cassel.


Qui est le coupable au zoo ?
12,90

Dans un zoo complètement dingue, le lecteur mène l'enquête et élimine lui-même les suspects pour trouver qui est le coupable. Une cicatrice ? Une boucle à l'oreille ? Des rayures et des poils ? Au début de chacune de ces 15 histoires, du lion à la fourmi-panda, tout le monde pourrait être coupable, même le plus mignon des animaux !
Au cours de 15 histoires illustrées avec humour, le lecteur doit trouver qui a tendu un piège au gorille, qui a empoisonné le perroquet, ou encore qui a rasé le lion. Grâce à ces enquêtes, l'enfant s'entraîne à lire attentivement une histoire et apprend à trier des informations.


Avalanche Hôtel
18,50

SURTOUT, NE VOUS FIEZ PAS 
À VOS SOUVENIRS !
 

Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à  l’Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il  enquête sur la disparition d’une jeune cliente avec un  sentiment d’étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le  suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua  a si froid qu’il perd connaissance…
 

… et revient à lui dans une chambre d’hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n’est pas agent de sécurité, il est flic, et l’Avalanche Hôtel n’est plus qu’une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n’était qu’un rêve dû au coma.
 

Un rêve, vraiment ?

 

ENTRE SHINING ET JASON BOURNE,

UN THRILLER HYPNOTIQUE SIGNÉ NIKO TACKIAN