Durant la période du Coronavirus, nous mettons en place un service"DRIVE - Retrait sans contact".
En passant commande sur notre site, vous aurez à nouveau l'option : retrait en magasin.
Vous pourrez venir retirer vos achats : 24 heures après avoir passé votre commande.
du Mardi au Samedi de 10h00 à 12h30 et de16h00 à 17h00.
La marchandise vous sera remise à la porte du magasin, dans le respect des gestes barrière.

Le service expédition reste également actif, mais nous vous rappelons qu'actuellement La Poste ne garantit aucun délai.

Le Chœur des femmes
EAN13
9782072722677
ISBN
978-2-07-272267-7
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio
Nombre de pages
688
Dimensions
18 x 17 x 2 cm
Poids
355 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Chœur des femmes

De

Folio

Folio

Offres

Je m'appelle Jean Atwood. Je suis interne des hôpitaux et major de ma promo. Je me destine à la chirurgie gynécologique. Je vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on m'oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de «Médecine de La Femme», dirigée par un barbu mal dégrossi qui n'est même pas gynécologue, mais généraliste ! S'il s'imagine que je vais passer six mois à son service, il se trompe lourdement. Qu'est-ce qu'il croit ? Qu'il va m'enseigner mon métier ? J'ai reçu une formation hors pair, je sais tout ce que doit savoir un gynécologue chirurgien pour opérer, réparer et reconstruire le corps féminin. Alors, je ne peux pas - et je ne veux pas - perdre mon temps à écouter des bonnes femmes épancher leur cœur et raconter leur vie. Je ne vois vraiment pas ce qu'elles pourraient m'apprendre.
Nouvelle édition en 2017
Nouvelle édition.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

4 septembre 2017

Au départ on se dit que c'est encore une histoire de médecine et puis...elle rebondit, elle subjugue, elle ouvre les portes du possible d'une médecine autre...bienveillante...déroutante.

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Martin Winckler