L'Oeil de l'Atlantique, Guerre des Ondes - Guerre de l'Ombre
Pointe du Raz 1939-1944
Et autres regards sur l'histoire du Cap Sizun
  •  
EAN13
9791069905078
ISBN
979-1-06-990507-8
Éditeur
Schavsinski Bruno
Date de publication
Nombre de pages
263
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

L'Oeil de l'Atlantique

Guerre des Ondes - Guerre de l'Ombre Pointe du Raz 1939-1944 Et autres regards sur l'histoire du Cap Sizun

Schavsinski Bruno

Offres

Durant la Seconde guerre mondiale, le majestueux promontoire de la pointe du Raz, un site touristique célèbre depuis la fin du 19è siècle et bientôt appelé à connaître une réputation mondiale, a vu l’implantation de deux importantes stations radar allemandes, l’une armée par la Kriegsmarine, l’autre par la Luftwaffe.

L’Oeil sur l’Atlantiqueétait le surnom donné aux installations de cette dernière par ses servants, à Lescoff et de RozBestrée, constituant la grande station de détection aérienne officiellement codée Renntier, le Renne, érigée en 1942-1943.

La Bretagne abritait quantité de de nids de radars, acteurs de la Guerre des Ondes. Ils avaient pour mission de surveiller les immensités aériennes et maritimes d’où pouvaient surgir les navires et les avions de l’irréductible Angleterre d’où reviendra la liberté.

Des épisodes de la Guerre de l’Ombre : France Libre (d’Estienne d’Orves), France combattante (Pierre Brossolette) et de de la Résistance intérieure émaillent l’histoire de la Pointe durant l’occupation. Certains, ceux de la guerre du renseignement en particulier, sont méconnus.

Pendant plusieurs années une équipe d’historiens locaux chevronnés et passionnés ont enquêté sur le terrain, interrogé les témoins d’époque, remué quantité d’archives, sollicité de nombreux collectionneurs de cartes postales.

Par ailleurs, « cerise sur le gâteau », des familles allemandes et autrichiennes leur ont fait parvenir les carnets de notes de leurs parents, soldats affectés à Plogoff.

On peut dire que, rarement, l’histoire d’un site sous l’occupation allemande et ses vestiges heureusement conservés aura été aussi fouillée.

Au fil de plus de 264 pages et de 385 documents, dont nombre d’inédits, les auteurs passent en revue plus d’un siècle d’histoire de la Pointe du Raz.

L’apparition du tourisme à la Pointe, son petit monde l’été, l’invasion allemande, la vie quotidienne des occupés amis aussi celle des occupants, les radars et leurs installations, des épisodes de de la résistance intérieure et extérieure, l’été 44, La libération et le sort final des Allemands coincés à Audierne, la sortie de guerre, la préservation du patrimoine militaire et la naissance d’un Grand site de France.
S'identifier pour envoyer des commentaires.