Le paradoxe d'Anderson
  •  
EAN13
9782021402438
ISBN
978-2-02-140243-8
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Cadre rouge
Nombre de pages
304
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
320 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le paradoxe d'Anderson

De

Le Seuil

Cadre rouge

Offres

Plus rien n'est acquis. Plus rien ne protège. Pas même les diplômes. À 17 ans, Léa ne s'en doute pas encore. À 42 ans, ses parents vont le découvrir. La famille habite dans le nord de l'Oise, où la crise malmène le monde ouvrier. Aline, la mère, travaille dans une fabrique de textile, Christophe, le père, dans une manufacture de bouteilles. Cette année-là, en septembre, coup de tonnerre, les deux usines qui les emploient délocalisent. Ironie du sort, leur fille se prépare à passer le bac, section « économique et social ». Pour protéger Léa et son petit frère, Aline et Christophe vont redoubler d'imagination et faire semblant de vivre comme avant, tout en révisant avec Léa ce qui a fait la grandeur du monde ouvrier et ce qui aujourd'hui le détruit. Comme le paradoxe d'Anderson, par exemple. « C'est quoi, le paradoxe d'Anderson ? » demande Aline. Léa hésite. « Quelque chose qui ne va pas te plaire », prévient-elle. Léon, dit Staline, le grand-père communiste, les avait pourtant alertés : « Les usines ne poussent qu'une fois et n'engraissent que ceux qui les possèdent. » Photographe, journaliste, réalisateur, Pascal Manoukian a couvert un grand nombre de conflits. Ancien directeur de l'agence Capa, il se consacre à l'écriture. Il a notamment publié, aux éditions Don Quichotte, Le Diable au creux de la main (2013), Les Échoués (2015) et Ce que tient ta main droite t'appartient (2017).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
14 septembre 2018

Un roman qui relate la vraie vie, celle des bons jours comme des mauvais. Pascal Manoukian ne fait pas dans la dentelle, il expose le chômage, la crise, la délocalisation d’usine, il nous confronte à nos rêves de petite vie ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

8 octobre 2018

Pascal Manoukian nous invite à passer quelques mois dans la vie d’un couple de chômeurs qui cachent leur nouvelle situation à leurs adolescents pour les préserver de la tragédie du chômage due aux délocalisations. Et puis les événements se succèdent ...

Lire la suite

par (Libraire)
7 septembre 2018

Prolétaires : chez les romains, citoyens de la plus basse classe, dont les enfants sont la seule richesse

Pascal Manoukian donne encore une fois la parole à ceux qui ne l'ont pas...Après son magnifique roman Les échoués sur les destins croisés de migrants, il nous confronte aux difficultés du monde ouvrier d'aujourd'hui. Aline et Christophe voient leurs emplois ...

Lire la suite