La mort donnée. Essai de psychanalyse sur le meurtre et la guerre, essai de psychanalyse sur le meurtre et la guerre
EAN13
9782130582786
ISBN
978-2-13-058278-6
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Quadrige
Nombre de pages
336
Dimensions
19 x 12,6 x 1,6 cm
Poids
298 g
Langue
français
Code dewey
364.1523019
Fiches UNIMARC
S'identifier

La mort donnée. Essai de psychanalyse sur le meurtre et la guerre

essai de psychanalyse sur le meurtre et la guerre

De

Presses universitaires de France

Quadrige

Offres

Pouvoir donner la mort implique de ne plus voir dans la victime un autre soi-même mais seulement un objet à supprimer pour servir des visées personnelles ou idéologiques. Or, si le criminel à l’échelle individuelle ou groupale peut prétendre ignorer l’énigme de son acte qui le dissocie de la solidarité humaine, c’est alors la société qui s’y trouve confrontée. Dans une absolue perplexité telle que la reflètent les médias, elle ne sait que multiplier les termes propres à la rejeter : « barbarie collective », « folie individuelle », autant de manières de répéter à l’infini la question sans se donner les moyens de répondre sur ce qui s’est effectivement passé et peut pourtant refaire surface à tout moment, en tous lieux et à toute époque. La psychanalyse apporte des éléments de compréhension sur la paralysie de la pensée liée à l’homicide, en vue de contribuer à le réintégrer dans une dimension qui permette de l’entendre, de le prévenir et de tenter de le soigner.

Psychanalyste membre du IVe Groupe, Sophie de Mijolla-Mellor est professeur à l’Université Paris-Diderot, directrice de  l’École doctorale « Recherches en psychanalyse ». Elle est présidente de l’Association internationale de psychanalyse, dirige la revue Topique et est également l’auteur de nombreux ouvrages, notamment sur la sublimation mais aussi sur la cruauté et la paranoïa.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sophie de Mijolla-Mellor