Virginie S. (Libraire)

Calme et tranquille
3 février 2017

Il y a le suicide de Louise la grand-mère, plus tard, d’autres morts violentes, celle des copains de Charlie Hebdo. Après cela, il y a la colère, les larmes mais plus que tout la vie qui résiste. Il y a à Istanbul, les souvenirs et l’humour pour continuer. Il y a un puissant souffle vital qui traverse ce récit indispensable.