Nina S.

http://www.leslibraires.fr/

La fille au fond du couloir de leslibraires.fr

Les autres Américains
par (Libraire)
29 juin 2020

Il y a la gentille famille immigrée du Maroc
Il y a le gentil militaire devenu un gentil flic
Il y a l'accident de voiture bête
Bref, ça pourrait être un énième roman choral un peu classique.

Et en fait, c'est un grand roman américain. Comme dans l'expression "le Grand Roman Américain (c)" sauf que ce sont, comme le dit le titre, les "autres" américains qui le peuplent. Pas les WASP de la côte Est, les rednecks du désert. Ceux qui ont peur tous les jours de l'immigration. Ceux à qui on dit de rentrer chez eux alors qu'ils sont nés ici.
Puis c'est aussi une histoire d'amour un peu bizarre, un peu tordue, un peu tendre, un peu comme dans la vraie vie.

Du coup, ben, c'est un splendide roman.

Le Cafard
16,00
par (Libraire)
28 mai 2020

Une pochade hilarante, une Métamorphose kafkaïenne à l'envers, mais surtout une tendresse et une moquerie profondes de notre voisins d'outre-Manche.
À dévorer en petit plaisir, 110 pages de drôlerie.

Les oeuvres de Jean Meckert, 7, Nous avons les mains rouges
par (Libraire)
26 novembre 2019

Il faudrait le lire sans avoir parcouru le résumé, sans avoir jeté un œil à la quatrième de couverture, pour tout découvrir dans cette langue âpre et splendide, pour être surpris à chaque page, pour découvrir peu à peu ces personnages taillés à la serpe et leur sens du devoir tout personnel.
Un grand roman.

Sanction
16,00
par (Libraire)
26 novembre 2019

Un corpus de nouvelles terrifiantes, sur la justice, sur la culpabilité mais surtout sur le pouvoir de la sanction. On monte dans le terrible au fur et à mesure du recueil, mais on est pourtant accroché, impossible de lâcher, on veut connaître les autres histoires, se rassurer sur le pouvoir judiciaire. Pas certaine que ça fonctionne, finalement.

Vie de Gérard Fulmard
par (Libraire)
25 novembre 2019

En temps normal, déjà, un nouveau roman de Jean Échenoz, c'est une fête. Mais alors un bon vieux polar de derrière les fagots avec des mecs patibulaires, un héros pas très fut'fut', de la politique pas cool et des p'tites pépées avec des courbes là où il faut, franchement, c'est du bonheur dont on aurait bien tort de se priver.