« Le dictionnaire amoureux des Îles » (Ed. Plon)
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

Ce n’est pas parce qu’il a bourlingué, du Groenland à la Polynésie, du Japon au Chili, qu’Hervé Hamon est un collectionneur de cartes postales.
Et ce n’est pas parce qu’il aime naviguer que les cocotiers et le sable blanc le fascinent.
L’île, avant l’île, c’est le voyage vers l’île. Avec tous les imaginaires inimaginables.
Celui du conquérant, de l’exilé ou du migrant, du naturaliste ou du missionnaire, du négrier ou du pirate, celui du déporté, celui de qui se rêve roi d’un monde pur.
Celui qui quitte une île pour une autre.
Elles nous parlent d’écologie et de mondialisation autant que de distinction et de solitude.
Pas étonnant que la littérature s’en soit emparée.