Événements à la librairie - Archives

Les chasseurs d'écule T4 1920 :La revanche des chevaliers de fer blanc
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

A l'occasion de la sortie du tome 4 de la bande dessinée "Chasseurs d'écume",sur les pêcheurs de sardines du coté de Douarnenez, Serge Fino, dessinateur, sera en dédicace le samedi 18 octobre à 15h30.


"Vive le poisson !" Editions Trop Mad
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

Nathalie Beauvais, chef du savoureux "Jardin gourmand" à Lorient, et déjà auteur de différents ouvrages qui sont devenus des livres de référence dans le domaine de la cuisine de Bretagne, sort le 16 octobre son nouveau livre dédié à la cuisine du poisson "Vive le poisson"


"Digues du ciel" Editions Maurice Nadeau
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

Alexis Gloaguen et Nono, respectivement auteur et illustrateur de "Digues du ciel" seront en dédicace à l'espace café de la librairie le samedi 11 octobre à partir de 16h30.


"A l'origine notre père obscur" Ed.Actes Sud
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

Dans la «Maison des femmes» se retrouvent, comme dans une secte, des femmes qui ont été mises à l’écart par un frère , ou un mari, et qui sont supposées «fautives» de quelque chose selon les lois patriarcales. Toutes attendent que leur punition soit levée, seule LA MERE n’y croit pas, qui est là avec sa fille ; sa belle famille, riche et puissante, a interdit à l’époux de venir les libérer.

Après que sa mère se soit laissée mourir, et avec l’aide de carnets retrouvés dans lesquels surgissent des secrets de famille terribles, la fille analyse ce qu’elle a enduré dans cette «Maison des femmes» : l’enferment et l’indifférence de LA MERE, l’absence et le manque d’amour du père puis les mensonges , les calomnies et la jalousie d’un demi-frère. Partout, ces femmes sont en quête d’amour, mais malgré le tragique de leur quotidien, elles restent debout.

A travers le thème de la femme, de la féminité, du corps qui n’appartient qu’à soi, on ressent le poids et la violence des traditions, des croyances et des idées dont ces femmes ne veulent pas, ainsi que leur aspiration à devenir libres et libérées.
Un roman fort, une écriture simple mais exigeante et talentueuse.
Christine


"Une vie à soi" Ed.Flammarion
Avec Laurence Tardieu
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Ravy

Lors d’une rétrospective au Jeu de Paume en 2011 sur Diane Arbus, Laurence Tardieu retrouve, dans les photos, les lettres et les éléments biographiques attenant à l’exposition, un peu d’elle-même : la même enfance privilégiée et trop protégée dans une riche famille bourgeoise, le même sentiment de solitude, le même regard, la même expression de docilité, d’irréalité, la sensation "d’être et de ne pas être".

Après avoir été "au bord de l’effondrement", ce qu’elle raconte dans « la confusion des peines », l’auteur trouve un réconfort auprès de ses deux filles qu’elle élève seule, auprès de son éditeur, et aussi auprès de Diane Arbus avec laquelle elle trouve des similitudes et des résonances étonnantes de vies : dans leur vie d’artiste, mais aussi de femme, de mère, et d’écrivain, elles ont suivi le même chemin de descente sociale.

Pour notre bonheur, Laurence Tardieu revit et revient à l’écriture avec un texte profond, courageux, et lumineux.
Christine