Une joie féroce

Une joie féroce

Sorj Chalandon

Grasset

  • 26 septembre 2019

    D'une plume sensible et fiévreuse, Sorj Chalandon explore les liens tissés par quatre femmes unies par le cancer.
    Jusqu'à la folie...
    Brigitte


  • par (Libraire)
    5 septembre 2019

    Bouleversant

    Un roman entre "Que faire quand votre femme a un cancer ?" et " La résilience, oui, mais comment ?", tout en réalisme et combat !
    4 "drôles de dames" au service cancérologie !
    Touchant, original, sensible et étonnant ...


  • 29 août 2019

    J’attendais avec impatience le nouveau roman de Sorj Chalandon et me suis précipitée dès que je l’ai vu dans une vitrine.
    C’est l’histoire de quatre femmes atteintes d’un cancer.
    C’est aussi l’histoire d’un braquage.
    C’est raconté au féminin, par Jeanne.
    J’aurais lu ce livre sans savoir qui en était l’auteur, je ne pense pas que j’aurais deviné que c’était lui.
    D’abord, le sujet ne lui ressemble pas, à moins qu’il n’ait dans son entourage une personne atteinte du cancer, ce qui aurait pu le pousser à écrire cette fiction.
    Ensuite, même si c’est comme toujours très bien écrit, je n’ai pas retrouvé la puissance, sa marque de fabrique, qu’il y avait dans tous ses précédents romans.
    Mais peut-être nous a-t-il habitué à tellement fort qu’on devient trop exigeant et trop en attente.
    Parce que j’ai bien aimé l’histoire de ces quatre femmes, je l’ai lue avidement.
    Elle aurait été un premier roman d’un inconnu que j’aurais adhéré sans aucune arrière pensée.
    Alors continuez Sorj, j’attendrai toujours avec autant d’impatience vos nouvelles publications et je les lirai toujours avec le même plaisir.


  • par (Libraire)
    26 août 2019

    Jeanne rencontre Brigitte au sortir de sa première séance de chimio. La chaleur, l’empathie de Brigitte lui apportent le réconfort qu’elle ne trouve pas auprès de sa famille. Avec la jeune Mélody et Assia elles forment une famille de cœur que Jeanne n’aurait jamais osé imaginer. Quand les femmes se liguent cela peut aller très loin, surtout quand elles ont été abîmées par la vie et encore plus quand elles n’ont plus rien à perdre.
    Avec sa sensibilité, qui est sa marque de fabrique, Sorj Chalandon nous fait vivre le combat de 4 femmes, 4 parcours différents et l’on n’a qu’une envie : qu’elles s’en sortent !
    Valérie


  • par (Libraire)
    24 août 2019

    Jeanne s’est laissé mener par la vie. Elle n’a jamais posé opposition au cours de cette existence qui n’a pourtant pas été douce. À 39 ans, alors qu’un cancer du sein se déclare, elle décide de résister. Et c’est la rencontre avec des femmes au fort caractère qui va lui donner des ailes. Avec ce roman aux allures de thriller, Sorj Chalandon déroute ses lecteurs, et même si cette histoire est un brin improbable, on y croit et on adhère follement à cette aventure humaine où la solidarité est maître-mot.


  • par (Libraire)
    23 août 2019

    Solaire, lumineux, brillant, émouvant

    Pour son nouveau roman,Sorj Chalandon, tout en restant fidèle à sa patte, change de registre. Pour la 1ere fois, son héros est une héroïne et il parle à travers Jeanne.
    Jeanne, libraire parisienne, en ménage avec Matt, a une blessure toujours vive : la disparition de son fils.
    Un matin elle découvre qu'elle a un cancer du sein.
    Sorj, ne fait pas un énième roman sur la maladie, même si cette dernière est présente mais pas pesante.
    Tel un soliste virtuose jouant sur la corde des émotions faisant passer le lecteur du rire aux larmes, de la colère à l'angoisse.
    Ce cancer va sonner la libération de Jeanne, cette maladie est le point de départ d'une nouvelle vie avec la rencontre de 3 autres femmes, amies de chimiothérapie.
    Elle veut former le gang des "K" et vous n'êtes pas au bout de vos surprises. Faites confiance à Sorj Chalandon pour jouer avec vos certitudes.

    Jérôme / Libraire


  • par (Libraire)
    19 août 2019

    Résistances

    Quelle fulgurance ! Quelle véhémence ! De la première à la dernière ligne vous détenez entre les mains un détonateur puissant, un mélange de comédie amère et de tragédie aventureuse. Avec éloquence et dynamisme, entre désarroi et amertume, Sorj Chalandon déploie un récit romanesque étonnant où l'on retrouve les thèmes qui lui sont chers, la résistance, la trahison, le combat mené à chaque instant pour sauver sa peau comme en situation de guerre. La guerre et le combat menés contre le cancer, contre la lâcheté des hommes, contre les nantis, contre ceux qui abusent de leur situation et du pouvoir. Magnifique roman autour de quatre femmes entrées en résistance, en lutte acharnée contre la maladie et la fuite des hommes. Lucides et courageuses, elles vous prennent par la main et vous emmènent au cœur du mouvement et de la vie.


  • par (Libraire)
    17 août 2019

    4 femmes «lumineuses, puissantes et déroutantes.»

    Jeanne apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Le parcours du combattant commence, une guerre d'autant plus difficile à gagner quand votre compagnon vous quitte (trop «dur» pour lui). Jeanne va heureusement trouver le réconfort auprès de trois autres femmes : Brigitte, Assia et Melody. Ce début d'amitié va se muer en complicité quand elles organiseront un hold-up...
    Certains.nes sont plutôt mitigés.ées avec ce nouveau Chalandon. Les puristes du roman policier pourront trouver que la mise en œuvre du casse manque de rigueur voire de réalisme. Pour moi, c'est une broutille. Il fallait bien cela pour aider Jeanne à gagner son combat.
    Chalandon aborde le cancer de manière simple en nous faisant partager ce que vit Jeanne au quotidien : la fatigue, les effets secondaires, le regard et les commentaires des autres, la perte des cheveux, la peur. Et cela donne un côté salutaire au récit.
    On retrouve certains thèmes récurrents dans les livres de Chalandon : la traîtrise (Matt, le mari de Jeanne, est le premier traître de cette histoire, qui en cache un autre...) et la culpabilité. Mais surtout, il y a son talent pour nous faire aimer ses personnages. Pour la première fois, Sorj Chalandon se met dans la peau d'une femme, qui va se transformer grâce à son «camélia» - c'est ainsi qu'elle nomme sa maladie - et c'est une émouvante réussite.


  • par (Libraire)
    17 août 2019

    Jeanne, désemparée à l’annonce de son cancer, angoissée et délaissée par son mari, va trouver la force de se battre auprès de trois femmes qu’elle rencontre à l’hôpital. Chalandon nous dresse le portrait de quatre femmes abîmées par la vie mais prêtes à tout pour affronter la maladie, se sentir encore vivantes et maîtresses de leur destin.


  • par (Libraire)
    17 août 2019

    L'EPOPEE DE QUATRE FEMMES

    Un livre sur le cancer, à fuir, pensez-vous! A tort car cette histoire est revigorante. Jeanne, femme effacée va se révéler différente quand elle se sait atteinte d'un cancer du sein. Elle tente de trouver appui sur son mari mais celui-ci se dérobe. A l'hôpital, elle rencontre Brigitte qui avec deux autres amies toutes en traitement vont la changer et la révéler à faire des choses qu'elle n'aurait jamais eu l'idée avant. Elles vont échafauder un plan hors la loi pour sauver l'une d'entre elles. Ressort du roman qui devient presque policier!


  • par (Libraire)
    12 août 2019

    Vaincre le mal

    Dans une joie féroce, Sorj Chalandon nous surprend une fois de plus !
    Toute la force du roman tient dans le talent de l’auteur à se mettre dans la peau d’une femme. Il y insuffle par les mots tout le ressenti de celle qui souffre dans sa chair.
    Le roman s’ouvre sur une vraie connerie, c’est l’acte que s’apprête à commettre Brigitte, Mélodie, Assia et Jeanne. Quatre camarades de douleur qui se sont rencontrées sept mois plus tôt. Jeanne, est une libraire passionnée mais discrète. « Jeanne pardon » comme la nomme ses amies car elle s’excuse sans cesse. Mariée à Matt, avec qui elle forme un couple fragilisé par la mort de leur enfant cinq ans auparavant. Lorsque Jeanne apprend qu’elle a une tumeur dans le sein, Matt n’a pas les mots pour la rassurer, ni les gestes pour la soutenir. Il se sent incapable de rester à ses côtés, trop dur dit-il, il n’a pas le courage. Il fuit et laisse Jeanne seule face à ses peurs. La solidarité sera féminine ! Brigitte, Asia et Mélodie ont connu les mêmes déferlantes. Des femmes puissantes et lumineuses, combattantes qui feront tout pour ne pas laisser Jeanne perdue sombrer dans le silence. Grâce à leur soutien et leur présence, Jeanne va trouver la force de mener un combat face à ce camélia installé dans son corps. Elle emménage avec les autres dans l’appartement de Brigitte puisque son mari n’est plus qu’un fantôme qui ne se soucie pas d’elle. Grâce à l’infinie douceur et parfois la colère de ses amies de cœur, Jeanne réalisera qu’elle n’est coupable de rien, que la maladie ne les a pas choisies. Jeanne va se tenir désormais en position de combat, décidée à mener sa guerre. Elle ne s’effacera plus face à l’adversité. Puisque Jeanne est complètement intégrée dans le club des K, elle est prête à entendre le passé de chacune. Elle comprend alors le plan complètement fou que préparent les filles pour aider Mélodie, elle se sent prête à tout elle aussi ; y comprit à s’impliquer dans ce projet dément élaboré par ses sœurs de bataille.
    Pour se venger de leur mal, elles vont se battre pour la vie !
    (cf Page 197)


  • par (Libraire)
    12 août 2019

    A l'annonce de son cancer, Jeanne prend les armes, celle de la rébellion et de la lutte contre les bien-pensants. Elle va partir en guerre avec ses copines d'infortune et ainsi faire éclater tous ces carcans qui la cloisonnaient dans son rôle de bonne épouse et de gentille collègue.
    Avec férocité, Sorj Chalandon nous entraîne sur cette nouvelle route que va tracer cette héroïne des temps modernes. La société lui demande d’être sage et disciplinée mais Jeanne décide de bousculer cette vie étriquée qui ne lui convient plus.
    Un roman qui décoiffe et qui mêle humour et suspense avec brio.


  • par (Libraire)
    6 août 2019

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Ce roman ne ressemble en rien à ce qu'écrit habituellement Sorj Chalandon. Et pourtant ce Thelma et Louise à la française fonctionne bien. Très bien même. On se laisse facilement embarquer dans les péripéties de ces femmes qui entrent en guerre contre le cancer et où les hommes n'ont pas toujours le beau rôle ! Une surprise à la fois féroce et sensible, servie par la plume habile de l'auteur.


  • par (Libraire)
    11 juillet 2019

    À première vue, ce roman a tout pour déprimer profondément tout lecteur normalement constitué. On accompagne Jeanne dans une portion de sa vie qu'elle n'avait pas prévue et qui, en une consultation médicale, change son existence et sa manière de voir les choses du tout au tout.
    Loin d'être pathétique, ce roman parfois drôle, souvent léger, est la peinture d'une femme qui reprend sa vie en main et commence à vivre pour elle même, enfin.
    Une belle surprise de la part d'un auteur qui nous avait plutôt habitués à des héros masculins et torturés, Jeanne est lumineuse.